Gosti sur boz-art.com_____blog

Gosti sur boz-art.com__le blog        accueil | contact

Le 17/06/2017 à 11:53:10
En avant toute!


Ces derniers temps, à chaque fois que je passais à l’atelier de Pantin, j’embarquais des trucs dans ma voiture en prévision de ce gros déménagement. Sorte de médecin de guerre sur le champ de bataille
, il y avait comme un centre de d’aiguillage dans ma tête qui se faisait instantanément, ça reste, ça part !
Assez primaire comme raisonnement pour ne pas m’encombrer les méninges!
Mine de rien beaucoup de pression à l’idée de voir cette transhumance se concrétiser...
Ce qui devait partir ou qui ne pouvait rentrer dans la bagnole, était mis sur palette. Le reste étant stocké dans l’ancienne boite à poussière reconvertie en débarras pour la cause...
Le lundi soir, j’étais resté dormir à l’atelier pour être prêt de bonne heure, le jour j.
D’habitude, se sont mes sculptures qui sont couchées
sur le petit matelas en mousse recouvert d’un tissu à dominante rouge... cette fois ci ce fut à mon tour d’y être allongé. Je pensais tout en essayant de trouver le sommeil, que ce matelas qui avait effectué sa reconversion depuis quelques années, datait de l’époque ou mes enfants dormaient chez leur grand-mère... autant dire une bonne vingtaine d’années...
la chaleur étant trop forte dans la mezzanine, je me suis retrouvé au rez de chaussée, sorte de veillée de guerre te dis-je...
En ouvrant la grande porte de l’atelier vers les 08 heures du mat, l’air encore frais est entré et ne m’a pas fait sortir la boule au ventre que j’avais.
Au fur et à mesure que les palettes étaient englouties par le gros camion je ressentais l’atelier qui se vidait de son sang... hémorragie de sentiments...
Je pensais une fois de plus que tout allait rentrer ?
La preuve que non !   
Impression bizarre de voir l’enclume et ses potes quitter l’atelier pour de bon, après plus de vingt six ans de bons et loyaux services... !
































Fin d'une histoire, une autre commence. 
Je pense que ce sera le même bonhomme...

























Afficher les commentaires (0) || Ecrire un commentaire

Le 14/06/2017 à 08:15:36
Nantes...








Le maître Hasegawa et ma pomme...

Afficher les commentaires (1) || Ecrire un commentaire

Le 07/06/2017 à 05:10:11
Visitation.



Thierry et son fiston Cédric passent boire un café à Pantin.
 Thierry Delcourt a déjà beaucoup écrit sur mon travail et le collectionne depuis maintenant pas mal de temps.
Je lui présente mes pierres dans les yeux et nous en parlons tout l'après midi...




Afficher les commentaires (0) || Ecrire un commentaire

Le 07/06/2017 à 04:57:07
Pub...





Afficher les commentaires (0) || Ecrire un commentaire

Le 02/06/2017 à 20:54:27
va savoir...

Quand je sculpte un visage, j’ai maintenant deux possibilités qui s’offrent à moi.
Soit je perce l’orbite des yeux pour obtenir un noir profond, ce que je sais faire !
Soit je remplis les creux réalisés pour obtenir un regard par des pierres.
Dans ce cas là précisément, peut importe le résultat puisqu’il s’agit d’une démarche.
Cette nouveauté dans mon travail me surprend à chaque fois...
Depuis tout ce temps,
ça devait être tellement évident que je devais avoir des pierres dans les yeux.

Afficher les commentaires (1) || Ecrire un commentaire

Le 01/06/2017 à 12:27:59
Avant /après et au milieu.



Avant / après...




...et au milieu...



Je ne me souviens plus qui était avec moi, il y a bientôt 20 ans quand j’ai monté la hotte de la forge ?
Certainement un pote vue le poids de celle-ci !
Le déménagement de l’atelier étant imminent, tout ce qui va me suivre dans le nouvel atelier doit être sur palette... encombrement, embouteillage...
Mercredi après midi, avec Michel, Mimi les belles bacantes, mon pote de toujours, nous nous y sommes collés...
Le démontage de la hotte n’avait rien de particulièrement difficile à mes yeux... sauf quelques points de soudure ici et là, qui depuis le temps avaient quittés ma mémoire. A chaque fois que je pensais cette fois-ci c’est la bonne, y’en avait toujours un ou deux, qui recouverts par des tonnes de poussière de charbon pointaient son nez !
Je n’ai plus 20 ans c’est sûr au poids de cette hotte...
La Rillettes qui avait déjeuné avec nous assura le reportage photo... ainsi que le petit film qui était en direct sur Facebook !


















Petit accident qui aurait pu être beaucoup plus grave...
Mon grand père celui qui était forgeron, mon ange gardien,
veille une nouvelle fois sur moi.
(merci.)



Quand à la boîte à poussière y'a eut de ce coté là aussi du avant /après...



Afficher les commentaires (0) || Ecrire un commentaire

 

<< Juin 17 >>

LunMarMerJeuVenSamDim
1234
567891011
12131415161718
19202122232425
2627282930

archives

- En avant toute!
- Nantes...
- Visitation.
- Pub...
- va savoir...
- Avant /après et au milieu.
- Liège.
- Visitation.
- D'une boîte à poussière l'autre...
- Pub...
- 1100 ...
- Petit à petit...
- Galerie Florence B.
- "Jardin oeuvrier..."
- Du bon temps... non je ne suis pas mort!
- Petit à petit.
- Un peu de pub...
- Des nouvelles de l'atelier.
- Mon petit Rembrandt.
- Visitation.
- Galerie Cipango 75006.
- L'ivresse de la pierre triste.
- Les sculptures du Nord.
- Des nouvelles de la grange!
- Des nouvelles de la boîte à poussières!

Liens


Alain Crock le blog
Anne Jebeily
art-insolite.
BLOG 2006.
C?CILE
Cimaise le blog
Gilles Pennaneac'h
GOSTI YOUTUBE.
Grisgris de Sophie.
HANSKA
Joujou rouge.
kaol
L'envol d'une f?e.
Lenoble
Les nouveaux troubadours.
les Staelens
Les Triboulon.
Michelle Solaro Laporte.
Musée des atrs buissonniers.
renaud
sArAh
Solange Knopf.
Sylvain Solaro
Sylvie Vermeille.
Totopiok FouNdation
vivement la nuit


 

 

Merci à Nounou, customisé par Sylvain - REFLECHISSONS

3054680ème accès